Que faire Ă  Rome en une semaine ?

Cet été nous sommes partis à Rome en amoureux pendant une semaine. Nous sommes partis la semaine entre juillet et août et avons profité de notre séjour avec un soleil radieux. Nous nous étions bien préparés et avions établis un programme pour ne rien rater ! Je vous en ai d’ailleurs fait part dans mon article « comment je prépare mes vacances en Italie ? » disponible ici : Comment je prépare mes vacances en Italie ?

Afin de tout pouvoir visiter nous nous sommes organisés en programmant nos visites par jour et par secteurs. Voici donc le résultat de nos plus belles visites, celles à faire absolument si vous avez la chance de partir à Rome. En plus de tous ces lieux nous avons également visité beaucoup d’églises, de places et de fontaines.

 

 

Le Colisée, le mont Palatin et le Forum romain :

Le Colisée est le principal amphithéâtre du monde romain, c’est le plus grand, et le plus symbolique. Il pouvait accueillir environ 50 000 spectateurs, et a été utilisé pour les combats d’animaux sauvages, les combats de gladiateurs et autres spectacles publics comme des exécutions de condamnés à mort, des reconstitutions de batailles célèbres et des drames basés sur la mythologie romaine.

Le mont Palatin est l’une des sept collines de Rome. Sous l’Empire, le Palatin était occupé par d’imposantes demeures construites pour les empereurs, ce qui a donné naissance au mot « palais ». Leurs ruines occupent aujourd’hui une grande partie de la colline.

Le Forum Romain est un vaste espace regroupant de nombreuses ruines de l’époque romaine. Il demeura longtemps la principale place, avec une importance historique, religieuse, et politique, rassemblant des temples importants et des sanctuaires. C’était l’endroit autour duquel toute la vie de la ville s’articulait.

Tarifs : billet jumelé pour les trois sites : 12€ plein tarif + audioguide à 4€ ; tarif réduit à 7,50€ pour les jeunes de 18 à 25 ans citoyens de l’Union Européenne ; gratuit pour les moins de 18 ans.

 

La place Navone :

La piazza Navona est la plus grande place touristique de Rome. C’est l’une des plus animées de Rome, avec ses artistes qui exposent. Plusieurs cafés chics et restaurants bordent la place occupée par trois fontaines des plus baroques de Rome.

Située dans la partie nord du champ de Mars, elle est construite sur les ruines du stade de Domitien du Ier siècle, dont elle conserve la forme exacte. Elle est, avec son décor architectural monumental (fontaine des Quatre-Fleuves de Gian Lorenzo Bernini, église Sainte-Agnès-en-Agone de Francesco Borromini…), un des plus beaux ensembles d’architecture baroque de Rome.

Tarifs : gratuit

 

Le Panthéon :

Situé en plein cœur historique de la ville, le Panthéon, est l’un des monuments emblématiques de Rome. Cet ancien temple romain intact est incontournable ! À l’origine, le Panthéon était un temple dédié à toutes les divinités de la religion antique. Il fut converti en église au VIIème siècle et est aujourd’hui la basilique Santa Maria ad Martyres.

Le Panthéon supporte la plus grande coupole de toute l’Antiquité avec 43,30 mètres de diamètre à l’intérieur (ou 43,44 m3), qui reste la plus grande du monde en béton non armé.

Tarifs : gratuit

 

Le musée Napoléonico :

Le Musée Napoléonien de Rome abrite des objets et souvenirs napoléoniens, provenant principalement de la collection du comte Giuseppe Primoli, descendant de la famille Bonaparte, qui en a fait don à la ville de Rome en 1927. Exposée dans le palais de la famille, cette collection comprend des œuvres d’art et des souvenirs de famille. Elle est davantage conçue comme un guide de l’histoire familiale que comme une exposition.

Tarifs : participation de votre choix

 

La fontaine de Trévi :

5.jpg

La fontaine de Trevi est la plus grande et une des plus célèbres fontaines de Rome. C’est un exemple de la perpétuation du style baroque dans la Rome du XVIIIème siècle, par son mélange des effets (elle joue à la fois sur l’architecture, la sculpture et le son), sa monumentalité (elle est structurée par quatre colonnes d’ordre colossal) et sa référence à la fontaine des Quatre-Fleuves de la place Navone.

Tarifs : gratuit

 

Le Capitole et sa place :

Située sur l’une des 7 collines de Rome, la Place du Capitole a été le cœur religieux (temple de Jupiter, Junon et Minerve) et politique de la Rome antique. Conçue en grande partie par Michel-Ange, cette place est considérée comme l’une des plus belles places de Rome. On trouvait en son milieu une célèbre statue équestre de Marc Aurèle, aujourd’hui remplacée par une copie, l’originale étant dans le musée à côté.

Tarifs : gratuit pour la place, 12€ pour les musées (prix pouvant augmenter en cas d’exposition temporaire)

 

Le parc et la galerie de la Villa Borghèse :

La Villa Borghèse est un parc municipal de 80 hectares et regroupant un grand ensemble de musées romains et d’institutions culturelles, dont l’Académie de France à Rome, plus connue sous le nom de Villa Médicis.

La Galerie Borghèse est un musée public situé dans le parc de la Villa Borghèse.

Tarifs : gratuit pour le parc, à partir de 35€ pour le musée + audioguide

 

Le château Saint-Ange :

Situé sur la rive droite du Tibre et à proximité du Vatican, le château Saint Ange doit son nom à l’archange Saint Michel qui serait apparu au Pape Grégoire Ier durant une procession. L’archange aurait rengainé son épée, signifiant ainsi la fin de la peste sévissant alors dans la ville. Depuis, la statue située au sommet commémore l’événement.

Tarifs : 10,50 € plein tarif ; 7,50€ pour les jeunes citoyens de l’union europĂ©enne de 18 Ă  25 ans ; gratuit pour les moins de 18 ans + application gratuite Ă  tĂ©lĂ©charger pour pouvoir bĂ©nĂ©ficier de toutes les explications point par point lors de la visite.

 

Le Vatican, ses musées et la Basilique Saint Pierre :

Les Musées regroupent 12 musées qui représentent cinq galeries et 1 400 salles. L’ensemble abrite l’une des plus grandes collections d’art dans le monde puisqu’il expose l’énorme collection d’œuvres d’art accumulées au fil des siècles par les papes. Ils sont en partie hébergés dans le Palais du Vatican. La chapelle Sixtine fait partie de ces musées.

La Basilique Saint Pierre est l’église principale du Catholicisme, son centre spirituel et aussi la plus grande. Elle a été construite là où, sous la volonté de l’empereur Constantin, les premiers pèlerins venaient rendre un culte à saint Pierre à l’emplacement du cirque de Caligula et de Néron.

Tarif : gratuit pour tout sauf le musée à 17€ en tarif plein ; 8€ tarif réduit écoliers ou étudiants de moins de 26 ans ; gratuit pour les moins de 6 ans + audioguide à 7€

 

Les catacombes Saint-Calixte et Saint-Sébastien :

Les catacombes de Saint-Calixte se trouvent parmi les plus grandes et les plus importantes de Rome. Crée vers le milieu du IIème siècle, elle fait partie d’un ensemble funéraire qui occupe 15 hectares de terrain, avec un réseau de galeries long de presque 20 kilomètres, sur quatre niveaux, dont seul le deuxième peut être visité, et qui atteignent une profondeur supérieure à 20 mètres. À l’origine on y trouvait les sépultures de dizaines de martyrs, de seize papes et de très nombreux Chrétiens. Elle est le tout premier cimetière de l’Église.

Les catacombes de Saint-Sébastien sont aussi un cimetière. L’entrée se trouve sous la basilique Saint-Sébastien-hors-les-Murs. Elles ont été fondées au IIIème siècle, et cessent de servir de cimetière au Vème siècle. Elles se trouvent à l’emplacement d’un ancien cimetière païen qui a peu à peu été utilisé par les chrétiens. Au second étage reposait le corps de saint Sébastien. Il fut transféré dans la basilique des Apôtres au Vème siècle.

Tarif : pour les catacombes de Saint-Calixte 8€ comprenant la visite guidée (5€ pour les tarifs réduits comme les groupes scolaires) ; pour les catacombes Saint-Sébastien idem 8€ tarif plein et 5€ tarif réduit pour les écoliers ou étudiants en Archéologie, Architecture, Histoire de l’Art et Biens Culturels.

 

La Bouche de la Vérité et l’église Santa Maria in Cosmedin :

11.JPG

La Bouche de la Vérité, est une ancienne sculpture bas-relief sur marbre, assimilée à un masque, muré dans la paroi du pronaos de l’église Santa Maria in Cosmedin de Rome datant de 1632. Ce disque en forme de mascaron, probablement conçu pour servir de tampon d’égout, est devenu célèbre par une légende selon laquelle la Bouche de la Vérité aurait tranché la main de tous ceux qui ne disaient pas la vérité. Aujourd’hui cette pièce se trouve sous le portique de l’église, elle est considérée comme une des plus grandes curiosités de Rome.

Tarif : gratuit

 

Le théâtre de Marcellus :

12.JPG

Le théâtre de Marcellus est un monument antique de Rome, commencé sous Jules César et terminé par l’empereur Auguste qui l’a offert à son gendre Marcus Claudius Marcellus, d’où son nom. Situé au Champ de Mars, c’est l’un des plus anciens théâtres en pierre de Rome. Il était formé de trois étages pouvant contenir environ 13 000 spectateurs. C’est le seul édifice de ce type à Rome conservé en élévation, grâce à sa transformation en forteresse au Moyen Âge, puis en palais.

Tarif : gratuit

 

 

Nous avons passés un merveilleux séjour et sommes revenus avec des milliers de souvenirs, littéralement, plus de 5000 photos pour garder en mémoire cette semaine magique à Rome.

 

J’attire votre attention cependant sur le fait qu’étant des touristes, nous sommes des proies faciles quant aux arnaques. En effet, certains se font passer pour des guides officiels et vous font payer le prix fort, pour des billets soit disant coupe file, ne vous fiez pas à ceux-ci mais réservez plutôt vos tickets à l’avance sur internet ou adressez-vous uniquement aux guichets situés à l’entrée de vos lieux de visites. Faites également attention aux pickpockets, nous n’avons eu aucun problème de ce côté-là mais avons été prudents. Je vous conseille également de comparer les prix pour ramener des souvenirs (du simple au double parfois pour le même objet) et de consulter les avis sur internet avant de choisir un restaurant (beaucoup d’attrapes touristes).

Pour les visites pensez à avoir une petite bouteille d’eau par personne, vous pourrez les remplir tout au long de la journée grâce aux multiples fontaines qui se trouvent un peu partout dans Rome et où l’eau est tout à fait potable. Si vous partez, comme nous, en été, pensez également à prendre un couvre-chef, notamment pour visiter les ruines qui sont fortement exposées au soleil. Pensez, cependant, à adopter une tenue correcte pour les lieux de culte tels que les églises (vêtements couvrant les épaules et pas au-dessus du genou).

 

Notre hôtel était également charmant, il s’agit de l’hôtel Adriano, un 3* situé en plein cœur de Rome à quelques minutes du Panthéon, de la fontaine de Trévi et de la place Navona. Le petit déjeuner était très copieux, sous forme de buffet, chaque jour avec du salé et du sucré offrant une large gamme de choix. Doté de la climatisation et du wifi gratuit, nous avions également à disposition des articles de toilette gratuits ainsi qu’un sèche-cheveux.

Puisque notre hôtel était en centre-ville, nous avons pu faire l’ensemble des visites à pied à l’exception des catacombes qui sont situées en dehors de la ville mais qui sont faciles d’accès grâce aux transports en commun, Rome étant très bien desservie par les bus.

 

Pour résumer, nous avons passé une semaine fantastique à Rome. Si vous n’y avez jamais été, je vous invite à y aller, vous ne serez pas déçus il y a tellement de choses à découvrir, plus belles les unes que les autres. De quoi vous en mettre plein la vue et à un prix raisonnable.

 

#vacances #été2018 #Rome #magie #amoureux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google+. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s