Visite des vestiges du château de Montrognon (Ceyrat, Puy-de-Dôme)

 

Il y a quelques semaines j’ai été avec des amis visiter les vestiges du château de Montrognon. Celles-ci font parties de la commune de Ceyrat dans le Puy-de-Dôme.

Le puy de Montrognon et sa tour en ruine dominent les villes de Beaumont, Ceyrat et de Romagnat. L’accès au sommet du Montrognon offre une vue sympathique sur Clermont Ferrand, la plaine de la Limagne et la chaine des Puys. De plus, ses pentes abritent diverses espèces de plantes ou d’insectes d’origine méditerranéenne dont de nombreuses orchidées.

 

35398327_1784054825011523_3645566492793110528_n.jpg

Comment y accéder ? Deux points de départ possibles :

  • P1- Parking de la Résistance à côté de la Mairie
  • P2- Parking de l’Arténium

Présentation : A partir du centre de Ceyrat, découverte du Moulin de la Tranchère, du lac (projet de restauration en cours) et des vestiges de la tour de Montrognon. Retour à travers les petits jardins du vieux bourg de Ceyrat.

 

35389227_1784054841678188_6291417126251003904_n.jpg

Descriptif du parcours :

P1- Prendre la rue qui longe le parking sur la gauche, passer la Place du Mas et descendre la Rue de Montrognon. Tourner à droite, franchir le pont par le trottoir de gauche. Passer 2 voies sur la gauche (passages piétons).

36- Prendre un sentier qui descend à gauche et rejoindre un grand chemin que l’on suit à droite.

 

P2- Au fond du parking à gauche, au repère 30 prendre le sentier qui descend vers le ruisseau, traverser la passerelle, remonter le long du Moulin de la Tranchère et sortir en haut du parc par le petit portail. Prendre à gauche le chemin.

Au bout du Lac (projet de réaménagement), continuer sur le large chemin tout droit (le long des Rouissoirs à chanvre) puis, en face sur le sentier qui monte entre les haies (à droite, ancienne fontaine des Chasseurs). Continuer en face le chemin à travers les prés, passage de plusieurs chicanes (panorama sur Clermont et la Limagne).

31- Arrivée au niveau du réservoir, prendre le chemin qui monte sur la droite.

32- Quitter le chemin en bifurquant à gauche, suivre le sentier herbeux en ignorant les sentes latérales.

33- A la patte d’oie, monter en face jusqu’au pierrier en sous-bois.

34- Suivre à droite un sentier de niveau qui longe les dernières habitations. Traverser le rond-point puis monter en face jusqu’à l’émetteur. A sa gauche, prendre le sentier qui monte.

35- Continuer en face pour arriver à la Tour (Panorama à 360°) par les éboulis. Redescendre par le même passage escarpé.

Au repère 35, prendre à gauche le sentier sur le replat. Descendre par le versant Sud de Montrognon en direction de Clémensat.

En bas du sentier, prendre le chemin empierré à droite, puis à nouveau à droite. Le long d’un bâtiment, prendre le grand chemin à droite jusqu’au rond-point.

 

P1 – Pour le Bourg de Ceyrat, franchir le pont puis tourner à gauche (Fontaine froide du Qué en contrebas).

37- Au niveau du panneau de la Rue de Gergovie, un repère (sur la droite) marque le sentier des jardins que l’on parcourt jusqu’à la rue Coquelut. L’emprunter sur la droite jusqu’au bout puis retourner au parking.

 

P2- Pour le parking de l’Arténium, traverser la première rue à droite et au repère 36 descendre par un sentier en contrebas. Prendre le chemin suivant à droite jusqu’au parc du Moulin, le traverser et remonter au parking.

 

Histoire :

«Mons rugosus» ou la montagne rugueuse est un élément important du paysage de la région clermontoise avec les ruines de son château médiéval.

Il fut construit vers 1190 par Robert 1er, Dauphin d’Auvergne, fils du comte Guillaume VII, troubadour célèbre, considéré comme l’un des chevaliers les plus magnifiques et les plus accomplis de son temps.

Le château présentait un massif de constructions solides, bien assises. Au centre se trouvait une petite cour avec citerne. Le plan formait une sorte de trapèze entouré de bâtiments destinés au seigneur et à sa famille ainsi qu’à une garnison de cent hommes d’armes. Les angles étaient protégés par des tourelles à demi-engagées, surmontées de créneaux et reliées par de hautes courtines. Le donjon avait trois étages voûtés, surmontés d’une guette. La porte, en vue de Ceyrat était précédée d’un pont-levis et d’un fossé. Tout près il y eut longtemps un petit village.

Ce château fut démantelé et rasé en partie en 1633 sur ordre du roi auquel il appartenait. L’une des principales tours restantes s’écroula en 1828, et une portion de la tour et un pan de murailles furent entraînés par le vent en février 1840. Ses ruines devinrent une carrière pour les habitants de Ceyrat.

Sur l’affirmation que des milliers de pièces d’or se trouvaient sous Montrognon, Auguste Vignon et Joseph Gouny, dit Naca, piochèrent pendant deux ans dans l’espoir de découvrir un trésor enfoui à l’époque des Templiers, lorsque le 23 avril 1884, ils furent ensevelis sous un éboulement. Vignon fut tué sur le coup. Naca fut sorti de sa tombe provisoire après sept jours et dix-sept heures. Pendant quelque temps il gagna sa vie en s’exhibant dans les foires comme un miraculé.

 

 

Personnellement j’ai beaucoup aimé cette balade. Par contre, les chemins sont assez boueux, je vous conseille donc comme d’habitude de bien vous équiper. Prendre une bouteille d’eau, un vêtement de pluie et un vêtement contre le froid et surtout des chaussures adaptées.

Le paysage est magnifique et la vue tout autant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s